Glossaire de Linguistique Computationnelle

Document principal originel par Mourad Amine, 1995
augmenté par le glossaire de
Serge Fleury, 1997
adapté pour le Web et augmenté par
Lionel Delafosse, 1999

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Bibliographie


HÉRITAGE, HEURISTIQUE, HIÉRARCHIE, HOMOGRAPHE, HOMONYME, HOMONYMIE, HOMOPHONE, HYPERBATE


HÉRITAGE

"Un système à héritage permet de représenter des connaissances sous la forme d'une hiérarchie d'objets. Un objet est défini par une collection de propriétés structurelles et procédurales qui décrivent son état et les opérations qu'il est capable d'exécuter. Les objets sont organisés par niveau d'abstraction et ils partagent des propriétés par l'intermédiaire du mécanisme d'héritage : un objet hérite des propriétés des objets qui sont plus généraux que lui tandis que ses propriétés sont héritées par les objets qui sont plus spécifiques que lui" (Haton & al 1991).

Ce type de raisonnement est communément rencontré quand on utilise des hiérarchies basées sur l’héritage. Si on définit la classe des oiseaux comme une classe d’éléments qui se construit par héritage successifs, ce sont les états à chaque étape de la hiérarchie qui détermineront les propriétés des éléments constitutifs du graphe d’héritage définit pour cette classe. Comme le fait de voler est reconnu comme une situation typique de la classe des oiseaux, ce typage se répandra tout au long du graphe d’héritage (par défaut) tant que l’on ne donnera pas une information supplémentaire/contradictoire à un certain niveau de ce graphe pour modifier ce défaut. La notion d’héritage manipulée dans les langages à taxonomie de classes est en quelque sorte comparable à un mécanisme de copie virtuelle "par défaut" des informations de la sur-classe vers la sous-classe qui, elle, spécifie ses propres caractéristiques. La mise en place d’un graphe d’héritage est un affinement progressif des informations déjà représentées vers une représentation dont le "grain" est de plus en plus précis.

HEURISTIQUE

Une heuristique est une méthode d’aide à la découverte.

HIÉRARCHIE

Organisation dans laquelle les éléments sont répartis dans une relation de spécialisation de sorte que chacun soit supérieure (plus général) au suivant (plus particulier).

N. Chomsky 1957 distingue quatre classes de grammaires (régulière, hors contexte, contextuelles et récursivement énumérables) et de langages selon la forme des règles de production utilisées. On a une relation d’inclusion stricte entre ces classes de grammaires, ainsi qu’entre les classes de langages correspondantes :

HOMOGRAPHE

Ex.: le / la mousse ; louer le ciel / un vélo.

Les homographes sont des homonymes qui s'écrivent de la même façon. En vocabulaire, l'étude des homonymes homographes est particulièrement intéressante. La distinction entre ce type d'homonymes (plusieurs entrées dans les dictionnaires) et les mots polysémiques (une seule entrée dans les dictionnaires) n'est pas toujours facile et varie selon les dictionnaires.

HOMONYME

Mots qui se prononcent de la même façon, mais qui ne s'écrivent pas de la même façon et n'ont pas le même sens. Ex. : sot, seau, sceau, saut, ...

Les homonymes qui s'écrivent de la même façon sont dits des homographes, ils peuvent ne pas se prononcer de la même manière, ex. : le couvent, elles couvent. Les homonymes qui se prononcent de la même façon sont dits des homophones.

HOMONYMIE

Qualité de ce qui est homonyme.

HOMOPHONE

Mots de même prononciation, mais différant par le sens ou l'orthographe.

HYPERBATE

Figure de style consistant à intervertir l'ordre logique des mots d'une phrase.

Ex. : Le long d'un clair ruisseau buvait une colombe (La Fontaine) pour Une colombe buvait...


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Bibliographie

 


Page d'Accueil Page précédente Page suivante Liens Dernières nouvelles Dernières nouvelles

Dernière mise à jour : 21 mars 1999 © Lionel Delafosse